Association des Etudiants Marocains de France
Email: contact@aemf.fr

Universités

Accueil»Universités

Sciences et technologies

C’est dans ces filières que se dirigent la plupart des bacheliers scientifiques. Ils étudient les maths et la physique, ainsi que la chimie, les sciences de la vie, les sciences de la Terre, l’informatique, ou les systèmes industriels (électronique, mécanique)…

Théoriques, ces formations exigent des capacités d’abstraction, d’analyse et d’expression écrite.

Santé

Les médecins, pharmaciens et dentistes sont formés à l’université, les sages-femmes en école (après une 1ère année universitaire). Des cursus qui nécessitent une grande capacité de travail.

Les études de santé sont longues : 9 ans au minimum pour médecine, de 6 à 9 ans pour dentaire et pharmacie, 5 ans pour sage-femme. Avec une 1re année commune dite « PACES » qui prépare aux concours d’entrée dans ces quatre filières. En ligne de mire : un diplôme d’État (DE), obligatoire pour exercer.

Économie et gestion

Les bacheliers S sont nombreux dans ces filières qui forment, en 5 ans (master), aux métiers de la gestion, du commerce, de la comptabilité, de la finance, des assurances, de la banque.

La licence de sciences économiques convient bien aux S. Centrée sur la modélisation des phénomènes économiques, celle-ci fait appel aux techniques quantitatives de gestion (maths, statistiques).

La licence d’administration économique et sociale (AES) convient aux moins matheux. Elle permet d’acquérir une culture pluridisciplinaire centrée sur le monde de l’entreprise (droit, économie, gestion, sciences humaines).

Droit, science politique

Les bacheliers ES sont nombreux dans la filière juridique qui mène en 5 à 8 ans aux métiers de la justice, du notariat, du conseil aux entreprises, des ressources humaines…

Les études de droit et de sciences politiques requièrent un esprit méthodique, de bonnes capacités de synthèse et d’analyse, et des qualités d’expression en français. Les spécialisations à choisir en licence de droit (droit privé, pénal, public, international, des affaires…) préfigurent les orientations de master.

La mention science politique débute souvent en 3eannée. Elle peut être couplée au droit, mais aussi à l’histoire. Des spécialisations sont ensuite proposées en master, niveau minimum pour s’insérer dans les secteurs de la communication, du journalisme, de l’international ou de l’humanitaire…

La formation professionnelle se déroule en école ou en institut, après un concours. Recrutement à différents niveaux : bac+2 (greffier), bac+3 (attaché de la fonction publique), bac+4 (avocat, magistrat, huissier) ou bac+5 (commissaire de police).

Lettres et langues

Les plus littéraires des bacheliers ES peuvent choisir une licence de lettres pour poursuivre en master ou en école, s’ils envisagent une carrière d’enseignant ou un métier du journalisme ou de la communication. Les qualités qu’ils devront mettre en œuvre : savoir hiérarchiser les informations, s’exprimer clairement en français, organiser une argumentation, etc.

Avec un très bon niveau dans deux langues vivantes, les ES peuvent opter pour une licence de langues étrangères appliquées (LEA). Fondé sur l’étude de deux langues appliquées au droit, à l’économie, à la gestion, à l’informatique…, ce cursus offre des débouchés en entreprise.

Autre possibilité : la filière langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE), davantage tournée vers les métiers de l’enseignement, de la traduction ou de l’interprétariat. Débouchés à bac + 5.t

Sciences humaines et sociales

Les bacheliers ES représentent plus du tiers des étudiants de ces filières. Là encore, le master (bac + 5) est un minimum pour trouver un emploi.

Les étudiants ont le choix entre philosophie, psychologie, sociologie, histoire et géographie. Des domaines qui requièrent une solide culture générale, des qualités d’expression et, parfois, une aisance à manipuler des données chiffrées ou des représentations graphiques (sociologie, géographie, psychologie).

Les débouchés sont variés : enseignement, documentation, journalisme, aménagement, urbanisme, ressources humaines… Une double compétence en gestion ou en informatique est appréciable.

Ils parlent de nous

Témoignages

Devenir Fan Facebook